Avant la Nintendo 3DS : historique des jeux 3D

Avant la Nintendo 3DS : historique des jeux 3D
De 1982 à aujourd'hui, cet article retrace les origines de l'usage de la technologie 3D dans l'industrie des jeux vidéo. Si en la matière, la nouvelle console de jeux 3D portable développée Nintendo (la 3DS) fait beaucoup jaser, on constate que l'idée de produire des images en trois dimensions ne date pas d'hier.

Il faut remonter aux années 1980 pour voir l’apparition du tout premier jeu en 3D. Il s’agit de SubRoc-3D, un jeu d’arcade développé par Sega, et dans lequel le joueur est invité à détruire des soucoupes volantes sillonnant le ciel. Pour reproduire l’effet 3D, le concepteur du jeu avait prévu un dispositif spécial permettant d’envoyer une image différente à chaque oeil.

Il faudra attendre une dizaine d’années plus tard avant que Nintendo dévoile sa première console de jeux 3D : le Virtual Boy. Malheureusement, il s’agira dans ce cas-ci d’un véritable échec commercial pour le géant nippon, qui sera amené à cesser toute production moins d’un an après son lancement. Il faut dire qu’avec ses images monochromes, l’expérience virtuelle des trois dimensions se montrait alors plutôt désagréable pour les yeux.

Plusieurs années plus tard, en 2010, on remarque la sortie sur différentes consoles de plusieurs jeux en haute définition avec l’option 3D. Du côté d’Activision, mentionnons le célèbre jeu de guerre Call of Duty: Black Ops, et du côté de Sony, on note par exemple Super Stardust HD 3D et MotorStorm: 3D Rift. Il existe également d’autres titres fort populaires comme l’exclusivité pour PS3, Killzone 3.

Enfin, présentée la première fois à l’événement E3 de 2010, la Nintendo 3DS propose une véritable révolution en matière de technologie. En effet, grâce à l’auto-stéréoscopie, il n’est désormais plus nécessaire de porter des lunettes spéciales pour percevoir des images en trois dimensions.

Cette entrée a été publiée dans Technologie, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *