Dungeon Defenders : test du barbare

Le nouveau héros du jeu de stratégie essayé pour vous

Dungeon Defenders : test du barbare
Sorti avec une journée de retard, le DLC de Dungeon Defenders du nouvel héros, le barbare, est sorti le 31 janvier 2012. Douze heures plus tard, voici nos commentaires suite à son essai.

Vous faites partie de ceux qui aiment être au coeur de l’action? Et bien le barbare, ce nouveau héros que vous pouvez jouer dans Dungeon Defenders, est fait pour vous. Offert pour le moment exclusivement pour PC sous la forme d’un DLC payant, cet ajou par Trendy Entertainment a de quoi réjouir les amateurs de combats rapprochés.

Il faut dire qu’avec le barbare (barbarian en anglais), ce n’est pas avec une seule arme que vous affrontez l’ennemie, mais bien avec une dans chaque main! Deux fois plus de plaisir est donc au rendez-vous.

Notez cependant que contrairement à ce qui prévaut dans d’autres jeux comme par exemple Diablo 2, l’alternance des attaques entres les deux mains ne se fait pas automatiquement. Il faut en effet, alterner entre les attaques principale et secondaire (par défaut clic gauche et clic droit), sans compter que pour obtenir le meilleur rendement, on doit exécuter une alternance parfaite, car les dégâts augmentent ainsi coup après coup, jusqu’à ce que le héros termine la séquence avec une attaque double combinant les deux armes.

Il faut ainsi être un maniaque du clic pour arriver à maximiser les dégâts que l’on inflige aux monstres lorsqu’on veut jouer avec le barbare dans Dungeon Defenders.

Autre point important, à la différence des autres classes dans Dungeon Defenders, le barbare ne construit aucune défense. Il adopte plutôt des sortes d’auras (stances) qui viennent altérer ses caractéristiques ou lui conférer des habiletés. Le barbare peut ainsi activer jusqu’à deux stances en même temps. À titre d’exemple, l’habileté la plus puissante, Hawk, permet au barbare d’asséner d’un coup une attaque avec chaque arme, les dégâts étant alors pas moins que décuplés.

Enfin, juste quelques mots sur les talents « de base » du barbare, c’est-à-dire les deux qui correspondent à ceux des autres héros. Il est intéressant de savoir que la brute ambidextre peut effectuer soit une série d’attaques multiples, soit un saut suivi d’une attaque. Cette dernière aptitude représente de loin la plus intéressante des deux.

Bref, toute la puissance du barbare réside en lui-même. Il peut activer sa force surhumaine en toute indépendance et aller là où le danger se situe, même au-delà des lignes de défenses. Ce neuvième choix de héros vient donc ajouter une option de plus à la palette de stratégies des joueurs de Dungeon Defenders.

Cette entrée a été publiée dans Action, RPG, Shooter, Stratégie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *