Violence dans les jeux vidéo : la Croix-Rouge dénonce

L'industrie est sommée de respecter le droit international

Violence dans les jeux vidéo : la Croix-Rouge dénonce
En réponse à la violence omniprésente dans l'industrie vidéo-ludique, la Croix-Rouge internationale demande aux éditeurs de jeux vidéo de respecter les principes découlant du droit international, notamment en matière de droits humains.

La violence fait aujourd’hui partie intégrante des jeux vidéo les plus populaires auprès joueurs. Face à ce constat, le Comité international de la Croix-Rouge (CIRC) a décidé de prendre position, et il demande à l’industrie de modifier ses pratiques. La Croix-Rouge juge en effet inacceptable que l’univers de nombreux jeux vidéo vienne autant banaliser la violence dans ses univers.

La Croix-Rouge déplore entre autre le manque de considération à l’égard des principes du droit international dans les jeux de guerre, qui s’apparentent de plus en plus à de la simulation. Pour le CIRC, il est ainsi problématique que les joueurs puissent gagner des points en tuant des civils. Les éditeurs de jeux vidéo devrait selon cet organisme introduire des règles d’humanité, par exemple en pénalisant les joueurs qui commettraient des crimes de guerre (attaquer une ambulance, un hôpital, etc.).

Le CIRC dénonce les effets néfastes que la violence extrême peut entraîner pour l’ensemble de la société. Selon la Croix-Rouge, les jeux violents provoquent une banalisation de l’instinct de guerre, de même qu’une désagrégation de la compassion et de la solidarité.

Reste à voir quelle sera la réaction de l’industrie à cette prise de position de la Croix-Rouge. Avec ses milliards de dollars en chiffre d’affaires annuel, il faut dire que le CICR ne fait pas le poids. La violence, ça rapporte gros, et les joueurs en redemandent. On n’a qu’à regarder les gros vendeurs en cette période de magasinage pour Noël : Call of Duty, Battlefield, Gear of War… Il n’y a pas de doute, les jeux de guerre ont la cote auprès des joueurs!

Cette entrée a été publiée dans Action, Actualité, Guerre, Horreur, Shooter, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Violence dans les jeux vidéo : la Croix-Rouge dénonce

  1. Val dit :

    Ils ont que ça a faire. Encore une bande de vieux qui rêve de refaire le monde a l’image de ce qu’il était avant, c’est vraie ils ont que ça à faire.
    Il est plus facile de sent prendre à une bande de joueur qu’a un état qui bombarde des civil exemple : Libye.
    Pour rappelle il s’agit de bits informatique alors je rassure le personnel de la Croix rouge ce ne sont pas des vraie gents même pas des gent du tout.
    A quand une charte pour la création artistique etc … et puis aussi un ORDRE nouveau de la morale a deux francs.
    Dommage je les aimes biens pourtant la croix rouges sniffff

  2. Appamée dit :

    La Croix -Rouge ferait bien mieux de s’occuper de la réalité , au lieu de vouloir établir une censure morale dans le virtuel …..

    Appamée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *